Grâce aux devis et factures, traces laissées par un visiteur sur un site ou cartes de fidélité, une entreprise dispose de nombreuses informations : coordonnées clients, profil, date des achats, montant du panier. Ces données factuelles en disent plus qu’il n’y paraît.

Elles permettent d’abord de segmenter les acheteurs et ainsi de mener des actions ciblées dont le but est d’augmenter la fréquence d’achat, développer le panier moyen ou fidéliser. Les segmentations les plus utilisées sont celles qui classent les clients en PMG (petits, moyens, gros acheteurs) ou en fonction de leur RFM (récence, fréquence, montant).

Les bases de données offrent aussi la possibilité de prédire des comportements d’achat grâce aux outils de datamining : tel acheteur ayant tel profil et ayant acheté le produit A a une forte probabilité d’acheter le produit B. Un cookie ou un mailing présentant le produit B assurera alors un fort ROI.

Grâce au parrainage, elles engendrent enfin des possibilités de recrutement à faible coût.

Simple tableau Excel, véritable outil de CRM, ou DMP, la base de données clients est un outil indispensable permettant de développer le chiffre d’affaires et de fidéliser sa clientèle.

TPE, PME ou grosse entreprise, chaque structure a besoin d’une base de données constituée avec soin, exploitée avec des moyens différents certes, mais dans le même esprit : créer une relation personnalisée et efficace avec ses clients.

Couplé avec des actions de marketing direct comme le mailing et la prospection téléphonique, le ciblage à partir de la base de données permet de mettre en place des actions rapides, peu onéreuses et efficaces.

Base de données clients : une mine d’informations dormantes à exploiter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *