Le marketing étudie les consommateurs pour leur proposer des produits ou services répondant à leurs besoins. Voici des exemples d’applications qui ont atteint leur but…

Linguali, est une application bordelaise qui réduit de 90% les coûts de traduction, sans ubériser les interprètes. James Anderson, traducteur anglais depuis 20 ans et François-Xavier Bodin, professionnel reconnu du numérique en Aquitaine, ont mis au point un système révolutionnaire pour traducteurs et organisateurs de conférences, puisqu’il réduit fortement les coûts sans augmenter le bruit de fond généré par le matériel de mauvaise qualité. Ainsi les prestations multi-lingues sont accessibles aux événements à petit budget.

 

Une nouvelle application très pratique met tout Bordeaux dans votre poche. Développée par la mairie, « Bordeaux en poche » est une application gratuite proposant une entrée par quartier. Il ne s’agit pas d’un fourre-tout mais d’une mine d’informations géo-localisées. L’appli doit aussi promouvoir la e-démocratie puisque les bordelais pourront joindre directement leurs élus de quartier ou envoyer un mail au maire. Ils pourront aussi signaler aux agents de la mairieun dysfonctionnement technique ou un danger pour les riverain.

 

BOOGI est la nouvelle application de co-voiturage pour la métropole bordelaise. Il s’agit d’une solution pour les courtes distances, développée par la société Instant System et dont l’objectif est de remédier à la saturation des parcs relais. L’application est innovante sur plusieurs points : le co-voiturage est planifié et les participants sont en contact en temps réel, le co-voiturage est combiné avec l’offre TBM, les conducteurs reçoivent des récompenses et les passagers ne versent qu’une contribution forfaitaire de 1€ par trajet.

Des applications bordelaises innovantes, qui répondent aux besoins des utilisateurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *